Dans son dernier discours avant de quitter le temple d’Antaiji en 1975 Kôshô Uchiyama Roshi a dit aux moines de ce temple :

Entraidez-vous les uns les autres en créant un lieu où les véritables disciples peuvent pratiquer sans difficulté.

C’est dans cet esprit de coopération que les Groupes issue du sangha* Un Zen Occidental se réunissent pour pratiquer la méditation zen. Chaque membre du sangha peut participer, aider les autres à progresser sur la voie. Le zazen du débutant ne sera pas le même que le zazen de l’expérimenté. Le zazen d’hier ne sera pas le même que celui d’aujourd’hui… Et pourtant chaque participant, chaque jour apporte sa fraîcheur, sa joie !

Il est important que chacun puisse contribuer à édifier et protéger une atmosphère qui favorise la pratique commune. Personne ne peut prétendre à incarner l’esprit de Bodhi** sans interruption, l’esprit  qui aspire à pratiquer et atteindre l’éveil.

En franchissant la porte d’un dojo nous n’arrivons jamais les mains vides, même si c’est la première fois. Nous pouvons transmettre notre énergie, notre « exemple », notre bienveillance aux autres participants. Il suffit juste d’être là ici et maintenant, avec un esprit ouvert, un esprit de don.

Chacun s’unit aux autres et offre à l’effort général la contribution de son propre petit esprit de bodhi.

Kôshô Uchiyama

Il y a de la modernité dans cette coopération proposée dans les groupes bouddhistes zen. A l’opposé du point de vue de notre société mercantile et consommatrice la proposition formulée ici est « Apportons ce que chacun a, mettons tout en commun et faisons avancer la communauté ». Il n’y a aucun esprit de profit dans cette démarche.

Sawaki Roshi disait souvent qu’un monastère  est semblable à un feu de charbon de bois dans un hibachi***. Si vous n’y mettez qu’un seul petit charbon le feu s’éteindra rapidement, mais si vous en mettez beaucoup, même petits, le feu prendra.

De la même façon, chacun d’entre nous doit donner la contribution de son propre petit esprit de Bodhi, permettant ainsi au sangha d’éclore.

Kôshô Uchiyama

Les mains jointes
sceau-anshu-45-px Henri

Notes :
* Sangha : Communauté spirituelle de pratiquants du bouddhisme.
** Esprit de la Bodhi : Esprit d’éveil, Bodaishin en japonais, Bodhiccita en sanskrit. ou autrement dit l’aspiration et l’engagement à atteindre l’éveil ou bouddhéité
*** Hibachi : dispositif traditionnel de chauffage japonais. Il consiste en un contenant de forme ronde, cylindrique ou en forme de boîte. Ouvert sur le dessus il est fait, ou au moins tapissé en dedans, d’un matériau résistant à la chaleur et est conçu pour contenir du charbon de bois incandescent.

Advertisements