Le Repas

Dans le zen, recevoir la nourriture est un acte qui requiert toute l’attention.  Au Jardin de la Vision Pure nous avons, à la suite du zazen hebdomadaire, pris un repas dans la tradition zen. Il se fait en silence, dans le dojo. Après avoir récité les stances du repas nous avons pu manger en pleine conscience.

20161119_180141

Nous avons reçu la nourriture en prêtant attention à ce qui est donné, sans jugement, dans un esprit d’ouverture totale. Lors d’un repas en silence tous les goûts sont présents et nous pouvons en prendre soin, y porter toute notre attention. A travers cette attitude nous rendons hommage à tous ceux qui ont contribué aux plats présentés, du paysan qui a cultivé les produits, au cuisinier  qui les a transformés.

Dans les temples zen les moines mangent tous les jours en suivant le rituel des Oryokis, très précis et complexe pour nous européens.  Au Jardin de la Vision Pure nous avons suivi un rituel épuré et adapté à notre esprit occidental. L’esprit reste le même : manger en étant conscient de cette nourriture qui participe à notre éveil.

Cette manière de manger nous permet de voir le repas, non comme un banal acte de consommation, mais plutôt comme un acte totalement conscient.

Dans notre pays , il me semble que les gens n’accordent pas plus d’importance à la nourriture et à sa préparation que les animaux à plumes et à poils.
C’est tout à fait déplorable ! Pourquoi en est-il ainsi ?

Maître Dogen – Instructions au cuisinier zen

En occident, pratiquants du dharma ou non, nous ne sommes pas obligés de manger à la façon traditionnelle des moines, à chaque repas. En étant pleinement dans la vie de la société nous pouvons néanmoins manger en respectant la nourriture.
Notre regard sur la production des aliments pourrait bien changer  😉

Les mains jointes
sceau-anshu-45-px Henri

Publicités