Changer notre regard

L’ascète, l’amant et le chien, par rapport à un corps féminin, ont trois points de vue différents : pour l’ascète c’est un cadavre, pour l’amant une maîtresse, pour le chien un bon morceau.

Le traité de la grande vertu de sagesse

 

La pratique régulière, même de courte durée, aide à poser un regard différents sur les choses, les événements et tout ce qui fait notre vie. Il nous est possible alors d’avoir un regard dénué de concepts. Zazen débouche sur une grande liberté et une grande ouverture. Cette pratique nous permet de rejoindre notre nature profonde et pure, dénuée de toute vision fausse. Même si le courage nous manque, même si les conditions sont défavorables, pratiquer zazen régulièrement c’est déjà effacer les vues erronées.

L’oeil de l’homme est enfermé dans une graine d’homme et l’oeil de la femme dans une graine de femme. les riches et les pauvres ont chacun les leurs. Pendant les guerres, la vision des adversaires est particulièrement obstruée. Il n’est pas facile de dégager la vision de ce qui l’enferme, mais ce n’est que lorsqu’elle est libérée que la vrai réalité apparaît. Quand le brouillard se lève et que l’horizon se dégage, on découvre la source de l’enseignement de Shâkyamuni.

Kodo Sawaki

Nous devrions pratiquer zazen comme quelqu’un qui agonise. Pour lui il n’y a plus d’appui. Quand vous atteignez cette forme de compréhension, aucune illusion ne peut plus vous tromper

Shunryu Suzuki

Les mains jointes
sceau-anshu-45-px Henri

Publicités